Archives de l'auteur : Andréa Haug

© Melanie Witthuhn
© Melanie Witthuhn

Les bouchons génitaux déposés sur la femelle après l'accouplement par les araignées mâles d'Oedothorax retusus sont-ils efficaces ? C'est la question à laquelle ont répondu des zoologistes allemands après un long travail d'observation au microscope électronique. Conclusion pratique (puisque la réponse est oui) : il y a peut-être moyen de s'en inspirer pour inventer une colle forte. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (30/06/2014).

Share

 © Gcarter2, Wikimedia Commons, cc by sa 2.5
© Gcarter2, Wikimedia Commons, cc by sa 2.5

Une analyse génétique explique pourquoi les chauves-souris vampires d'Amérique centrale et du Sud ne peuvent plus distinguer l'amertume dans le sang de mammifères et d'oiseaux qu'elles consomment. Des résultats qui éclairent aussi l'évolution du régime alimentaire strict de ces espèces au cours du temps. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (29/06/2014).

Share

© Magdalena Sorger
© Magdalena Sorger

Odontomachus haematodus, une espèce de fourmi originaire d'Amérique du Sud et dont les piqûres venimeuses sont réputées désagréables, s'est répandue en un demi-siècle dans le Sud américain, le long de la Côte du Golfe. Mais personne ne s'en était rendu compte jusqu'à une étude sur ces hyménoptères aux mâchoires impressionnantes. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (26/06/2014).

Share

© Danielle Dufault
© Danielle Dufault

Un fossile de cératopsien à la face cornue et pour le moins originale a été mis au jour dans la province canadienne de l'Alberta. Cette découverte confirme l'existence d'une nouvelle espèce de dinosaure, déjà suspectée grâce à un premier spécimen états-unien similaire. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (23/06/2014).

Share

© Julia Reisser et Jeremy Shaw
© Julia Reisser et Jeremy Shaw

Comme dans de nombreux autres océans du globe, les eaux d'Australie ne sont pas épargnées par les déchets de plastique. À leur surface pullule une biodiversité étonnante d'êtres unicellulaires et même de petits invertébrés qui, pour certains, pourraient aider à débarrasser la surface de la mer de ces indésirables. Mais on ignore l'effet réel de ce grignotage. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (22/06/2014).

Share

Ce film présente les collections d'herbiers du Muséum d'histoire naturelle d'Aix-en-Provence, leurs intérêts scientifiques et patrimoniaux, ainsi que leur numérisation.

Cette vidéo est référencée dans un manuel scolaire des Éditions Nathan.

Réalisation : Andréa Haug - Production : Muséum d'histoire naturelle d'Aix-en-Provence - 7 minutes - 2014

Share

© Patricia Corcoran et al., GSA Today
© Patricia Corcoran et al., GSA Today

Des fourchettes, des brosses à dents ou simplement des morceaux de plastique mélangés à de la roche et à d'autres débris naturels, voilà ce sur quoi sont tombés la géologue Patrician Corcoran de l’université canadienne de Western Ontario et son équipe, lors d'une expédition scientifique à Hawaï. L'association durable des matières donne naissance à un nouveau type de pierre qui pourrait perdurer au fil des temps géologiques. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (08/06/2014).

Share

© AlexK100, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0
© AlexK100, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

On le pensait propre à l'Homme, mais le regret s'exprime aussi chez les rats. Ce sentiment est visible dans son comportement et dans son cerveau, affirment pour la première fois des neuroscientifiques de l’université du Minnesota aux États-Unis, après une expérience appétissante pour les rongeurs. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (13/06/2014).

Share

© Jörg Hempel, Wikimedia Commons,cc by sa 3.0 de
© Jörg Hempel, Wikimedia Commons,cc by sa 3.0 de

Des millions de tonnes de plumes de poulet et de dioxyde de carbone, un facteur de dérèglement climatique, sont émis chaque année dans la planète. Combiner les deux permet d'obtenir un nouveau type de fertilisant grâce à un procédé chimique simple, avec en prime un produit secondaire utilisable comme imperméabilisant. (...)

Cliquez pour lire cet article rédigé par Andréa Haug pour Futura Sciences (11/06/2014).

Share